méditer

KAMLESH D. PATEL

La méditation est un processus qui nous fait passer de la pensée au ressenti, un cheminement qui nous mène de la complexité du mental à la simplicité du cœur.

Qu’est-ce que la méditation ?

On définit souvent la méditation comme l’ action de fixer sans interruption son attention sur le même objet de pensée. On se bloque souvent sur cette définition, et on perd de vue le véritable but de la méditation. La méditation doit révéler la vraie nature de l’objet sur lequel nous méditons. Or cette révélation ne nous vient pas comme une pensée mais comme un ressenti. La méditation est donc un processus qui nous fait passer de la pensée au ressenti, un cheminement qui nous mène de la complexité du mental à la simplicité du cœur. C’ est pour cette raison que la plupart des méthodes de méditation impliquent le cœur.

Le ressenti lors de la méditation

Alors qu’on peut facilement se souvenir d’une image ou d’une idée, il est difficile de se rappeler un ressenti. Avez-vous déjà essayé de retrouver la saveur d’un repas pris des années auparavant ? Vous avez peut-être une image vivace de l’endroit où vous avez mangé. Vous pouvez même vous remémorer l’ambiance, mais la saveur de la nourriture ne peut jamais se retrouver. Pourquoi ? Parce qu’une sensation s’éprouve toujours dans le moment présent. C’est dire qu’on ne peut pas ressentir le bonheur d’une bonne méditation qui date d’ il y a une éternité. Bien sûr, le souvenir d’ une grande révélation en méditation est agréable, mais c’est être pareil à celui qui aurait touché le gros lot une fois dans sa vie, puis resterait à tout jamais un mendiant. Le ressenti que nous trouvons dans la méditation doit devenir quelque chose de permanent. Pourtant, même le ressenti a ses limites. Le cœur n’en est jamais totalement satisfait. Il arrive un moment où la sensation – que ce soit du plaisir, de la joie, voire même de la béatitude – devient un fardeau. Les ressentis sont difficiles à gérer. Dans la vraie méditation, nous entrons dans le rien absolu, l’absence totale d’expérience.

Les différents états de consciences

Si l’on examine la conscience, on découvre qu’elle a une diversité d’états, tout comme l’eau a différents états. Il y a la conscience de veille qui nous permet d’interagir avec le monde. Une personne dont l’attention est seulement fixée vers l’extérieur ne perçoit donc que le monde extérieur. Quand nous sommes endormis, nous entrons dans la conscience de rêve, puis, dans le sommeil profond où la conscience plonge très profondément.

Dans la méditation, notre conscience s’approche de notre Soi le plus intime, qui est le cœur de notre existence. Quand nous traversons les différents états de la méditation, nous accédons à un état de conscience particulier où nous nous trouvons d’un coup dans les profondeurs de notre être, tout en étant simultanément conscient de ce qui se trouve autour de nous. Un vrai chercheur de Réalité, bien qu’intérieurement en méditation, est aussi méditativement actif, au sens concret du terme. Cette contradiction entre la force d’attraction qui entraîne vers le Soi intérieur et la conscience tirée vers sa périphérie ne se manifeste qu’en l’absence de l’ état méditatif tout-inclusif. Celui-ci s’étend à tous les états de conscience, que ce soit l’état de veille, la méditation ou le sommeil. Une personne dans cet état étendu de conscience est incapable de faire la différence entre une activité matérielle et spirituelle, car alors tout est accompli dans un état purement méditatif.

Méditer dans un Heartspot

Des sessions individuelles ou en groupe sont régulièrement organisées dans les centres Heartfulness. Pour trouver le centre le plus proche, aller sur la rubrique où méditer

X
- Entrez votre position -
- or -
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
GOOGLE
https://fr.heartfulness.org/blog/mediter/
SHARE
YOUTUBE