Responsabiliser la nouvelle génération

Kenya-responsabiliser-la-nouvelle-generation

La toute première Conférence internationale Heartfulness en terre africaine s’est tenue en août 2018 à Nairobi.

Depuis 2016, l’Institut Heartfulness est affilié à l’initiative CAP Youth Empowerment, une ONG locale qui offre une formation aux compétences de vie et à la capacité d’insertion professionnelle aux jeunes issus des couches défavorisées de la société. Le CAP et Heartfulness travaillent main dans la main pour offrir une approche humanitaire et autosuffisante qui réponde aux besoins des jeunes. Cette collaboration mutuellement bénéfique et complémentaire comprend une initiation de base de 3 mois à la pratique Heartfulness. Elle a été déployée dans 15 centres CAP répartis dans différentes régions du Kenya. À ce jour, ce programme a touché plus de 10000 étudiants. La conférence a été conçue principalement pour ces jeunes, afin d’approfondir leur pratique et d’avoir un impact positif sur leur vie.

Cette vision s’inscrit dans le cadre du programme de l’Union africaine pour 2063: «Les aspirations reflètent notre désir de prospérité et de bien-être partagés, d’unité et d’intégration, pour un continent de citoyens libres et d’horizons élargis, où se réalise le plein potentiel des femmes et des jeunes garçons et filles, à l’abri de la peur, de la maladie, de la pauvreté et du besoin.» L’Union a une vision magnifique pour le continent – celle d’une Afrique pacifique, prospère et intégrée d’ici 2063.

La Conférence Heartfulness a réuni 550 jeunes diplômés du CAP, âgés de 18 à 25 ans, et 80 autres jeunes pratiquants de la méditation Heartfulness venus de tout le continent africain — Afrique du Sud, Kenya, Madagascar, Congo Brazzaville, Éthiopie, Érythrée, Tanzanie, Cameroun, Ouganda – ainsi que du Royaume-Uni, d’Australie, de Dubaï et d’Inde.

Kenya-responsabiliser-la-nouvelle-generationLa conférence a également attiré des invités clés d’autres ONG, des représentants du gouvernement et le gouverneur adjoint du comté de Kiambu, ainsi que des chaînes de télévision et des journaux locaux.

Trois enfants d’Afrique du Sud ont présenté le programme Brighter Minds, et après la conférence, une session didactique a été organisée pour former des formateurs Brighter Minds pour la région africaine.

Une déléguée du Royaume-Uni, Stephanie Sismondi, relate:

«Le petit déjeuner est informel et joyeux. J’ai bavardé avec deux formatrices kenyanes, simples dans leur approche de la vie et pleinement engagées. L’une d’elles me dit qu’elle aime son travail et que changer la vie de quelqu’un, c’est important. Les formateurs kenyans sont enthousiastes et pleins de vie, et je m’amuse beaucoup en leur compagnie.

«Je discute aussi avec une jeune Camerounaise qui me raconte son parcours spirituel. Une chose me frappe: quand elle était en quête de méditation, c’était l’amour qu’elle recherchait. Ses expériences précédentes étaient celles d’un Dieu tout-puissant et punitif, alors que son cœur cherchait une réponse ailleurs. Dans Heartfulness, elle trouve l’amour dont elle a besoin.

«Les formateurs kenyans sont très doués pour les activités qui brisent la glace et favorisent les contacts. Ils sont drôles, spontanés, et dans leur façon de communiquer avec les jeunes ils sont d’un naturel et d’un humour fabuleux. Quand on demande aux élèves du CAP ce qu’ils ressentent après avoir fait l’expérience de la méditation, plusieurs d’entre eux se lèvent et expriment des sentiments d’une touchante simplicité:

Je me sens rafraîchie et libre.
Je me sens léger de cœur.
Je peux me libérer de mon amertume et de ma colère.
Il est temps pour moi d’être différent.
Ce processus a vidé mon esprit,
j’étais dans mon propre monde.

Kenya-responsabiliser-la-nouvelle-generation«Le couronnement de la journée est une fête animée par le DJ Pierre Ravan de Dubaï, qui invite les jeunes du CAP à un voyage dans la relaxation et la méditation, puis dans la musique et la danse. On pose beaucoup de questions, toutes incroyablement honnêtes, astucieuses, intrépides et si directes, tout comme les jeunes. Il y a tant de joie, de détente et de paix dans le cœur du public. C’est très émouvant. À la fin, tout le monde danse – les jeunes du CAP et d’autres délégués, jeunes et moins jeunes!»

«L’ouverture des Kenyans et des Africains au mouvement Heartfulness ne connaît pas de frontières.»

À la question «Que signifie pour vous l’autonomisation des jeunes?» voici les réponses de quelques jeunes:

«Nous aider à devenir ce que nous voulons être.»
«Parler à cette énergie potentielle en chacun de nous. Et il n’y a personne qui soit moins que les autres.»
«Tu passes du zéro au héros.»

«Tu passes du zéro au héros.»

À cette dernière réponse, tout le monde a applaudi!

Kenya-responsabiliser-la-nouvelle-generationEmily Maina, ministre de l’Éducation du comté de Kiambu, a parlé des politiques du gouvernement: «Nos jeunes ont besoin d’espace pour s’exprimer physiquement et virtuellement. Le gouvernement veut donner davantage d’autorité aux jeunes et a mis en œuvre plusieurs stratégies et programmes axés sur les femmes, sur les jeunes défavorisés et sur la formation d’experts chargés de faire découvrir aux jeunes leurs dons et talents innés.»

Et le gouverneur adjoint du comté de Kiambu a ajouté que les meilleures idées venaient des jeunes; c’est à eux qu’il appartient d’innover.

Comme l’a dit l’un des participants, «la conférence s’est terminée en nous laissant l’espoir dans le cœur, la joie et la satisfaction pour les jeunes d’Afrique, ainsi que pour tous les jeunes du monde. Nous sommes très reconnaissants pour les amitiés, les partenariats spirituels et les leçons de vie que nous avons reçus au cours de cette conférence.»

Il reste encore beaucoup à faire. Ces jeunes n’ont pas de travail rémunéré, même après avoir été formés. Beaucoup vivent dans la pauvreté et ne savent pas d’où viendra leur prochain repas. Il y a toujours des obstacles à la recherche d’emploi ou à la création d’entreprises, malgré les bonnes intentions du gouvernement et les promesses de les soutenir. Le fait qu’une telle joie se soit manifestée pendant cette conférence est un hommage à l’esprit humain. Imaginez la joie qui sera la nôtre quand nous nous retrouverons tous dans l’unité, au sein de Heartfulness. Et c’est ainsi que le travail continue…

X
- Entrez votre position -
- or -
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
GOOGLE
https://fr.heartfulness.org/blog/kenya-meilleures-idees-jeunes-innover
SHARE
YOUTUBE
X