La tranquillité d’esprit, le calme, la guerre et la paix, la paix individuelle, la paix du monde sont associées aux nombreuses facettes de la paix sur terre qui était déjà recherchée à l’époque de la naissance de Jésus-Christ, il y a 2016 ans. Jésus naquit et les anges se réjouirent : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté. » (Evangile selon St. Luc 2.14)
http://www.biblegateway.com/

On définit la paix comme l’absence de perturbations. Si on enlève les perturbations, le résultat est la paix.

Examinons la nature et les causes des perturbations.

Muralofpeace

Gari Melchers, Mural of Peace, 1896.

À propos des types de perturbations, au niveau individuel elles sont de nature physique, mentale et intellectuelle. À partir de l’individu, ces perturbations se diffusent pour créer des perturbations dans la famille. Elles n’affectent pas seulement la situation actuelle dans la famille, mais les graines semées dans le cœur de ses membres peuvent également essaimer pour devenir des animosités durables. Nombre de guerres entre clans peuvent être imputées à des conflits familiaux.

Cette sorte de troubles au niveau des clans consume tribus, communautés, sociétés et pays pendant des générations, finissant par produire une agitation mondiale.

Cela se manifeste dans les guerres tribales et même dans la guerre non conventionnelle qui se déroule actuellement entre des groupes terroristes et la civilisation occidentale.

Un esprit perturbé est donc la cause première de l’absence de paix, et l’absence de paix finit par détruire l’individu, les communautés et les pays.

Toutes les religions ont été fondées pour la paix. Les chrétiens appellent Jésus de Nazareth le “Prince de la Paix.” Islam vient de la racine Salam qui signifie littéralement paix (Wikipedia). L’Hindouisme parle de “om shanti, shanti, shanti hi.” On pourrait dire que cela résume le commencement et la fin en tant que : paix, paix, paix. Parfois je me demande, pourquoi trois fois ? Je pense que cela se réfère au corps, à l’esprit et à l’âme.

La paix est le fondement de la vie. Lorsqu’il est porté atteinte à ce fondement de manière irréversible, des saints viennent au monde pour restaurer la Paix. Ces saints comprennent la sagesse qui sous-tend la paix : sans paix l’univers est détruit par les êtres humains ; c’est un acte d’une immense irresponsabilité, car cet univers n’est pas uniquement habité par les humains.

Lorsque ces saints inspirent, instruisent et éclairent les masses pour qu’elles s’amendent, ils laissent derrière eux un code de conduite. C’est ce que nous appelons une religion ; et si nous suivons ces codes en les comprenant correctement, nous réaliserons que toutes les religions sont les mêmes : elles prônent les mêmes principes d’amour, de paix, de non-violence et de développement personnel, et adorent le créateur inconnu ou la source de toute la création. Même si l’existence de Dieu est contestée et vidée de son sens, l’idée même que ce n’est pas nous, humains, qui avons créé cet univers qui assure la vie, devrait nous inciter à chercher quelque chose d’autre qui en soit la cause.

Lorsque nous regardons au-delà des sciences de la matière et des scientifiques classiques, nous réalisons qu’il y a également un besoin d’aborder d’un point de vue scientifique tout ce qui est métaphysique. Cela ouvrira la voie à la compréhension des aspects plus doux de la vie tels que l’amour, l’empathie, la compassion, la télépathie et, plus intéressant encore, à la compréhension de la base scientifique de la prière et de la foi.

Lorsque le dogme est retiré à la fois de la science et de la religion, alors la liberté de pensée aboutit à l’apprentissage par l’expérience. Ce domaine est celui de la méditation. Méditez pour réaliser la paix. Une fois la paix réalisée, diffusez-la et ainsi, le monde deviendra paisible. Un esprit en paix devient créatif, productif et positif. Grâce à lui nous pouvons guérir la faim et la maladie.

Jésus a dit : « Je vous laisse la paix. » Demandons-nous alors ce que nous en avons fait. Que pouvons-nous faire ? Comment la développer et utiliser la paix intérieure pour « croître et multiplier » ?

L’introspection, la contemplation et la méditation sont le moyen de rétablir la paix intérieure pour la diffuser tout autour de nous.

En cette Journée de la Paix, commençons une nouvelle ère de paix, de positivité et d’abondance pour tous.

 

Victor Kannan

Victor Kannan est directeur de l’Institut Heartfulness. Il a commencé la pratique de la méditation Heartfulness à l’âge de vingt-deux ans. Il a eu la chance de rencontrer un système de méditation complet, qui allie une attirance pour la noblesse de la vie et une aspiration à l’excellence intérieure. Il a émigré aux États-Unis il y a plus de trente ans et y a fait carrière dans la finance, aidant les sociétés et les chefs d’entreprise à réaliser les objectifs de leur affaire. La méditation est un outil permettant d’équilibrer la recherche de l’excellence dans la vie et une attitude de bonheur. La méditation Heartfulness, appelée également méditation de la Voie Naturelle, est un système complet destiné à explorer les mystères du cœur en tant que centre de notre existence, de nos sentiments et de notre évolution.

X
- Entrez votre position -
- or -
FACEBOOK
FACEBOOK
GOOGLE
GOOGLE
http://fr.heartfulness.org/blog/paix-sur-la-terre/
SHARE
YOUTUBE